A la vitesse de l’éclair !

Celui-là, il était pressé de retrouver la liberté !

Il s’agit d’un écureuil capturé dans un de nos pièges à Wat Tham Prothisat. Nous piègeons très régulièrement des écureuils mais nous les relâchons directement puisque ce ne sont pas mes sujets d’étude. Et puis, comme vous pouvez le voir sur cette photo, ils sont très très nerveux et vigoureux ! Impossible de les manipuler vivants à la main comme nous le faisons pour les rongeurs. Un Leopoldamys qui sort de son piège est beaucoup moins, mais vraiment beaucoup moins, pressé…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :