Faune karstique – 1. Insectes, araignées et mille-pattes

Même si de nombreux articles de ce blog concernent les rats et que ce sont les « stars » du blog, les karsts abritent une multitude d’autres animaux, tant dans les grottes qu’à l’extérieur ! Après plusieurs mois de travail de terrain dans les massifs karstiques à travers toute la Thaïlande, j’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreux animaux habitants des karsts.

Je vous propose donc de découvrir, en plusieurs posts et en photos, cette faune « karstique ». Bien sûr, la liste est loin d’être exhaustive, ce n’est d’ailleurs pas le but, j’ai juste envie de vous faire découvrir une toute petite partie de cette faune et de partager quelques photos.

De plus, je ne connais pas l’espèce de la plupart des animaux pris en photos, je ne suis pas du tout spécialiste en taxonomie, surtout en ce qui concerne les insectes, reptiles, amphibiens et chauves-souris, je ne m’aventurerai donc pas dans des identifications hasardeuses. D’ailleurs, si quelqu’un de passage par ici a des infos plus précises, qu’il n’hésite pas à me les transmettre !

La faune des écosystèmes karstiques est caractéristique et particulière à ces milieux. Elle comprend notamment des espèces capables de survivre dans un environnement fortement alcalin (à cause de l’abondance de carbonate de calcium), des espèces qui résistent à des périodes de sécheresse très importante à certaines périodes de l’année et des espèces qui ne vivent que dans les grottes et qui y sont confinées.

Je commence par les arthropodes, c’est-à-dire les insectes, araignées et autres mille-pattes, qui sont nombreux à avoir élus domicile dans les karsts. La plupart des arthropodes « karstiques » vivent en surface dans la végétation couvrant les karsts. Un grand nombre de ces espèces n’est pas endémique aux karsts et sont également observées dans d’autres milieux. Les arthropodes vivant dans les grottes sont moins nombreux mais certains ont développé des adaptations spectaculaires pour survivre dans ces conditions extrêmes (réduction des yeux, longues antennes, dépigmentation) et d’autres se sont spécialisés dans la consommation du guano (excréments) produit par les chauves-souris (dans ce cas, les yeux et la pigmentation ne sont pas réduits).

Quelques photos d’arthropodes vivant à l’intérieur des grottes… et qui ne sont franchement pas toujours attirants !

Les araignées sont très nombreuses…

DSC03118Province de Krabi, Mai 2009

Insecte non identifié

079Province de Kanchanaburi, Janvier 2009

Mille-pattes, scolopendre ?

DSC03700

DSC03702Province de Nakhon Si Thammarat, Juin 2009

A l’extérieur des karsts, on rencontre de nombreux papillons, magnifiques, évidemment difficiles à prendre en photo, alors voici les chenilles !

073Province de Loei, Février 2008

 64Province de Lop Buri, Août 2008

Une libellule

DSC03771

DSC03774Province de Nakhon Si Thammarat, Juin 2009

La suite très bientôt…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :