Laos – Vientiane (3/3) : Vat Si Saket, Haw Pha Kaew et autres temples

Terminons notre balade dans Vientiane par les nombreux temples de la ville.

Vat Si Saket

Commençons par le Vat Si Saket, le plus ancien temple encore debout à Vientiane. Sa construction a débuté en 1818 sur les ordres du Roi Chao Anou.

DSC06728

Ce temple de style siamois est entouré d’un cloître dont les murs sont percés de milliers de niches abritant des petites statues du Bouddha.

DSC06724

DSC06726

Le long des murs du cloître, des statues plus grandes sont déposées sur des marches de pierre.

DSC06725

Au total, plus de 7000 statues du Bouddha sont préservées dans ce temple.

DSC06737DSC06732

Un autre objet ancien très rare est également conservé au Vat Si Saket, il s’agit de cette rampe en bois de 5 mètres de long représentant un naga.

DSC06740

Cette sorte de gouttière est utilisée lors des cérémonies du Nouvel An Lao pour purifier les images du Bouddha en les aspergeant d’eau.

Haw Pha Kaew

DSC06762

Le Haw Pha Kaew a été construit en 1565 sur les ordres du Roi Setthathirat afin d’abriter le fameux Bouddha d’Emeraude, objet de nombreuses convoitises en Thaïlande et au Laos…

Cette statue de jade avait été ramenée de Chiang Mai (en Thaïlande) jusqu’à Luang Prabang, alors capitale du Laos, par le Roi Setthathirat. Par la suite, lorsque la capitale a été transférée de Luang Prabang à Vientiane, le Bouddha d’Emeraude a été transporté à Vientiane et abrité au Haw Pha Kaew. Lors de la mise à sac de Vientiane par les Siamois (Thaïlandais de l’époque) en 1779, le Haw Pha Kaew fut complètement détruit et le bouddha d’Emeraude volé pour être installé à Bangkok, dans le Wat Phra Kaew, qui est encore sa demeure actuelle.

DSC04230Le Bouddha d’Emeraude conservé au Wat Phra Kaew de Bangkok

Quelques années plus tard, le temple a été reconstruit avant d’être une fois de plus complètement rasé, toujours par les Siamois, en 1828 (les guerres entre Siamois et Laotiens étaient très fréquentes à l’époque !).

DSC06747

Le temple a été reconstruit pour la dernière fois  (je l’espère !) grâce à l’aide des Français entre 1936 et 1942. De nombreuses statues et sculptures bouddhiques, dont certaines sont très rares, sont abritées dans le bâtiment principal.DSC06742DSC06751

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06750

Vat Hai Sok

Le toit à cinq étages de ce temple est assez impressionnant.

DSC06789DSC06791

Ici la tour au sommet de laquelle se trouve un tambour que les moines vont frapper pour annoncer leur repas.

DSC06790

Lors de mon passage, les moines rafraîchissaient les peintures du portail d’entrée. Tout au long de la journée, les moines se sont relayés pour sécuriser l’échelle du petit peintre…

DSC06788

Vat In Paeng

Et enfin, je termine par le très coloré Vat In Paeng et ses impressionnantes peintures ornant le bâtiment principal.

DSC06792

DSC06794

DSC06795

DSC06797

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :